Rechercher
  • Constance Becquart

Comment le LPS améliore-t-il la gestion de votre chantier ?

Le LPS (Last Planner System) améliore efficacement la gestion de votre chantier en proposant une réponse itérative et collaborative aux problématiques que vous avez sans doute déjà rencontrées sur un chantier. On parle ici des plannings intenables, du manque d’implication des collaborateurs sur le terrain, des aléas extérieurs etc…


Qu’est-ce que le LPS (Last Planner System) ?


Le LPS est un outil souvent utilisé dans le Lean Construction. C’est un système de planification et de contrôle de la production dans lequel le dernier planificateur (Last Planner) correspond à la personne qui réalise le travail à une étape donnée. Il repose sur 3 principes majeurs :


  • Concevoir le planning par étape au fur et à mesure que l’on approche de l’exécution

  • Impliquer et faire collaborer à chaque étape les interlocuteurs concernés

  • Analyser régulièrement les écarts et apprentissages


À l’origine, le LPS est réalisé sous format papier, majoritairement dans les cabanes de chantier. Il est considéré comme le centre opérationnel du chantier mais il implique de nombreux déplacements et contraint fortement la traçabilité et le suivi des tâches.


Comment le LPS améliore-t-il la gestion de votre chantier ?


Un des avantages principaux du LPS est qu’il vous aide à planifier votre chantier étape par étape. Dans le LPS, on part du principe qu’il ne sert à rien de planifier de manière trop détaillée et trop en avance. Pour éviter tout travail inutile, la planification dans le LPS prend en considération l’incertitude propre aux chantiers et s’effectue au fur et à mesure. Votre planification s’affinera ainsi à l’approche des échéances pour être finalement au plus proche de la réalité du terrain.


Par exemple, il est courant de planifier un chantier en 3 étapes :


  • Le master planning : Il est réalisé par le chef de chantier. Son objectif est d’avoir une vision globale du projet. Il permet également d’identifier les potentiels risques et de mettre en place les moyens pour les anticiper.

  • Le PAD (Planning Anticipatif Décisionnel) : Il est réalisé toutes les semaines par l’équipe de pilotage. Il vous permet d’avoir une visibilité sur 8 semaines environ et de vérifier les prérequis de chacune des tâches.

  • Le PHP (Planning Hebdomadaire de Production) : Il réunit toutes les semaines les opérationnels, y compris les sous-traitants, pour analyser les résultats de la semaine précédente et planifier de façon collaborative la semaine à venir. A cette occasion, on produit généralement un Plan d’Installation de Chantier (PIC) réalisé directement sur les plans de construction.


Outre la planification, le LPS répond à un autre problème récurrent sur les chantiers : l’implication des parties prenantes. Dans le LPS, la collaboration est essentielle. Chaque personne prenant part au projet doit transmettre ses besoins et s’engager à réaliser les tâches qu’il doit lui-même effectuer pour répondre aux besoins des autres.


Enfin, la mise en place du LPS vient généralement avec une démarche d’amélioration continue. Le PHP est généralement l’occasion d’analyser les écarts constatés et d’alimenter une activité de résolution de problèmes (recherche de causes racines, propositions d’actions correctives, analyse des résultats, …).


Pourquoi digitaliser votre LPS ?


La mise en œuvre d’un LPS peut vite devenir complexe, notamment dans le cadre de sites dispersés ou lorsque de nombreux sous-traitants doivent intervenir. L’installation d’un centre opérationnel unique réunissant toutes les semaines toutes les parties prenantes du chantier peut alors devenir un véritable casse-tête.


Grâce à un LPS digital, vous pourrez ainsi :


Économiser du temps


En digitalisant votre LPS, il devient accessible partout, tout le temps : dans la cabane de chantier sur un écran tactile ou un vidéoprojecteur interactif, à votre bureau ou en télétravail sur votre ordinateur, directement sur le chantier depuis votre smartphone ou une tablette. Cela vous permet de diminuer considérablement le nombre d’allers-retours entre la cabane de chantier, votre poste de travail et le site de construction. Ça vous permet également, lorsque c’est possible, de proposer du télétravail à vos collaborateurs.


Standardiser votre management visuel


Un logiciel de management visuel comme Ubikey vous offre un système de projets et de templates entièrement personnalisables. Vous pouvez ainsi standardiser le management visuel de vos équipes, déployer plus facilement de nouveaux outils et uniformiser vos méthodes pour plus de lisibilité et d’efficacité.


Améliorer la traçabilité et la capitalisation


En digitalisant votre LPS, vous améliorez la traçabilité et la capitalisation : un outil comme Ubikey dispose d’un système d’archivage qui vous permet de capitaliser sur ce qui a été réalisé précédemment.


Traiter vos actions plus rapidement


Parce qu’elle a été oubliée ou parce qu’elle s’est perdue entre différents interlocuteurs, une action met souvent plusieurs jours avant d’être traitée. Chaque utilisateur d’Ubikey a accès à l’intégralité de ses actions depuis son poste de travail, idéal pour éviter les oublis.


Prêt(e) à digitaliser votre LPS ?


Ubikey est conçu pour faciliter le travail en équipe et le suivi individuel, en présentiel et à distance et permet de partager en temps réel le contenu de votre LPS depuis n'importe quel appareil.

Pour plus d’informations, n’hésitez pas à consulter notre cas d’usage “le LPS dans la construction” et à prendre contact avec nous pour une rapide démo.



15 vues0 commentaire