Rechercher
  • Constance Becquart

Qu’est ce que le management visuel et pourquoi le digitaliser ?

Dernière mise à jour : 12 sept.

Le management visuel est une démarche du Lean Management, aussi appelée “Gestion et organisation par la vue”.


Cette méthode de management est fondée sur le partage visuel des informations entre tous les membres d’une équipe. Il vise à faciliter la compréhension d’une situation, la visualisation des écarts et la mise en œuvre d’actions d’amélioration.

schema management visuel

À quoi sert concrètement le management visuel ?


En entreprise, le management visuel a différents objectifs. Il sert à :

  • Améliorer la communication

  • Faciliter la prise de décision

  • Identifier les écarts

  • Résoudre les problèmes


Améliorer la communication


Quand on sait que 83% de ce que l’on mémorise passe par la vue, le management visuel prend tout son sens en entreprise. Grâce à l’utilisation d’images, le management visuel améliore considérablement la communication et l’alignement au sein des équipes. Associé à de courtes réunions aussi appelées “rituels”, il permet d’éviter la perte d’informations précieuses et améliore la concentration des membres de l’équipe.


Faciliter la prise de décision


Le management visuel permet aussi de fixer les priorités plus efficacement en affichant les idées de façon claire. 64% des personnes prennent des décisions plus rapidement grâce au management visuel. En mettant en évidence les écarts et autres informations intéressantes, le management visuel facilite la prise de décision.


Identifier les écarts


Un des objectifs principal du management visuel est d’identifier les problèmes. Ils sont souvent matérialisés par des écarts entre une situation présente et une cible.


Une des façons les plus connues pour mettre en évidence les écarts est la mise en place d’indicateurs de performance (ou KPI pour Key Performance Indicators). Les KPI permettent également de mesurer l'efficacité d'une action.


Mais les KPI ne sont pas le seul moyen d’identifier un écart.


Lorsque l’on travaille en flux tiré, un amoncellement de post-its peut être un signal d’alarme.

On peut également citer un retard dans un plan d’actions.


Enfin, la Voix du Client, qui permet de collecter les ressentis et les besoins, permet souvent de mettre en lumière un décalage entre ce que nous livrons et les attentes réelles des clients.


Résoudre les problèmes


Une fois que l’on a identifié un écart, le management visuel propose de nombreux outils pour faire de la résolution de problèmes.

L’objectif est double :

  1. Protéger le client par une action la plus immédiate possible

  2. Améliorer durablement les choses pour éviter que ce problème survienne à nouveau

Parmi les outils à disposition, on peut citer, du plus basique au plus complet : La recherche de causes racines avec le 5W par exemple, le QRQC, le Kaizen, le PDCA et le A3.,

Par exemple, l’outil 5W permet d’identifier la cause racine d’un problème en se posant 5 fois la question “pourquoi”.


Prenons l’exemple d’une entreprise spécialisée en logiciel. Cette dernière a constaté de nombreux bugs dans sa nouvelle version.

  • Pourquoi ? Parce qu’un cas d’usage n’avait pas été anticipé

  • Pourquoi ? Parce que le découpage de la fonctionnalité était incomplet

  • Pourquoi ? Parce que le développeur n’avait pas compris le cahier des charges.

  • Pourquoi ? Parce qu’il avait été communiqué à l’oral.

  • Pourquoi ? Parce que l’entreprise n’a pas mis en place une procédure pour transmettre cette information à l’écrit.

La solution : mettre en place une procédure pour formaliser à l’écrit un cahier des charges.


Un autre outil souvent utilisé est le PDCA (Planifier, Déployer, Contrôler, Agir). Ill va un peu plus loin et permet d'identifier le problème, d’émettre des hypothèses, de les vérifier et d’implémenter des actions correctives par itérations pour valider leur impact positif.


Mais alors, pourquoi digitaliser le management visuel ?


Ubikey logiciel de management visuel


Le management visuel est utilisé depuis des années dans l’industrie mais il a également toute sa place dans le secteur de la construction, dans le tertiaire ou plus généralement dans toutes les équipes qui souhaitent améliorer leur collaboration dans le but d’être plus performantes. Il est traditionnellement réalisé sous format papier ou sur un tableau blanc.


Oui mais voilà, à l’heure de la transformation numérique, il devient vital de digitaliser le management visuel, car les façons de travailler ont évolué, tout comme les besoins des collaborateurs et des clients.


Dans ce contexte, le management visuel digital présente de nombreux avantages :

  • Il permet le travail à distance

  • Il simplifie la transmission d’information

  • Il permet de réduire les déplacements

  • Il favorise la traçabilité.


Permettre le travail à distance


Le multi-sites, le télétravail ou le travail hybride sont arrivés dans la plupart des entreprises, et avec eux, de nombreux défis.


Un des challenges principal des managers qui gèrent des collaborateurs distants est de maintenir l’implication de ses équipes. Même si c’est un atout indéniable du management visuel, force est de constater que la version traditionnelle papier ne répond plus au besoin.


En adoptant un logiciel de management visuel, les entreprises permettent à tous leurs collaborateurs à distance et sur site d’accéder à l’information en temps réel.


Simplifier la transmission d’information


En management traditionnel, un des problèmes fréquemment rencontrés est la transmission d’informations entre les managements visuels de deux équipes différentes. Cette transmission peut prendre du temps et il peut y avoir de la perte d’information.


Dans sa version digitale, un simple clic permet de transmettre de façon sûre l’information.


Réduire les déplacements


Le management visuel digital permet de limiter les déplacements et de gagner un temps considérable. En travaillant indifféremment sur un écran tactile, sur votre ordinateur ou sur votre téléphone, vous pouvez contribuer au management visuel quand vous voulez, où vous voulez.


Dans l’industrie par exemple, on estime que 30% des problèmes ne sont pas remontés, notamment parce que l’opérateur renonce à faire le déplacement vers le management visuel pour émettre un ticket.


Avec un logiciel de management visuel comme Ubikey, un opérateur constate une anomalie, la prend en photo et la fait remonter directement depuis son smartphone ou une tablette.


Favoriser la traçabilité


Pour des audits à venir ou simplement dans une démarche d’amélioration continue, il est devenu vital de garder une trace de ce qui a été fait précédemment.


Les logiciels de management visuel, permettent de garder la mémoire de tout ce qui a été réalisé par l’équipe.


Le management visuel digital facilite donc la traçabilité et la capitalisation grâce à un système d’archivage et à un stockage des données sécurisé.


Choisir le bon logiciel de management visuel


logiciel de management visuel


Ainsi, le management visuel digital permet une meilleure collaboration entre les équipes, en présentiel ou à distance. Il simplifie la transmission d’information et leur traçabilité.


Il y a cependant un “mais”. Gardez en mémoire que le management visuel est avant tout une histoire de collaboration et d’alignement des équipes.


Si les rituels associés se transforment en réunions où le manager est le seul à avoir la main sur les panneaux de management visuel ou pire, si il partage son écran via un système de visio, vous tomberez dans quelque chose qui s’apparente plus à du reporting qu’à de la collaboration.

Les membres d’une équipe doivent impérativement rester “acteurs”.


C’est pour cela qu’Ubikey a pensé son logiciel pour être utilisé à plusieurs et simultanément, aussi bien à distance, sur n’importe quel navigateur, qu’en présentiel grâce à son application multi-utilisateurs dédiée aux écrans tactiles.


Si cette approche du management visuel digital vous intéresse, contactez nos équipes !




197 vues0 commentaire