Digitalisation des animations à intervalle court dans l’industrie

Gain de temps

Prise en main intuitive, remontée des incidents simplifiée, synchronisation en temps réel

Réduction des déplacements

Animation multi-site, possibilité de contribuer ou de consulter à distance

Intégration avec les outils digitaux existants

Consultation de données issues de logiciels de Data Visualisation, de planification ou de systèmes de gestion

​Traçabilité

Possibilité d’archiver à tout moment un panneau, sans limitation de nombre

 

Comme dans beaucoup d’industries françaises, Thales met en œuvre dans ses usines une démarche « Lean » depuis 2010. Des rituels d’amélioration continus ont été mis en place avec une approche d’animation dédiée. Tous les jours, les équipes de production se retrouvent pour des réunions très rapides (de 5 à 15 mins maximum) pour suivre des indicateurs de performance, pour initier une démarche de résolution de problème ou suivre les actions qui ont été identifiées précédemment.

Si besoin, les problèmes peuvent être remontés au niveau supérieur qui suit le même rituel quotidien. C’est ce qu’on appelle les AIC (ou Animation à intervalle court). Leur principale force est de permettre une résolution rapide des incidents.

Traditionnellement, le support des AIC est un papier affiché au mur ou un tableau blanc mais les contraintes de mobilité, de télétravail ou d’équipes réparties sur plusieurs sites rendent difficile et chronophage la mise à jour des panneaux de suivi.

Mise en oeuvre d'Ubikey
 

Thales a déployé une vingtaine d’écrans tactiles répartis sur les 3 sites de production de Cholet, Brive et Laval et a choisi le logiciel UBIKEY comme support des AIC.

L’investissement lié aux écrans tactiles peut sembler important mais les prix de ces derniers ont significativement baissé ces dernières années. Par exemple, un écran 75’’ (taille très confortable pour travailler en équipe) coûte aujourd’hui à peine plus de 2 000 €.

Dans cette configuration, Thales utilise toutes les capacités de notre logiciel :

  • Usage très intuitif et au plus proche de la version « papier » du management visuel grâce à un logiciel développé pour les écrans tactiles

  • Synchronisation en temps réel des écrans tactiles situés sur plusieurs sites

  • Possibilité d’accéder au contenu des AIC depuis un simple navigateur sur son ordinateur, en synchrone ou en asynchrone

  • Usage de terminaux mobiles (tablette ou smartphone) pour envoyer des post-its ou des photographies dans un backlog qui sera exploité lors de la prochaine AIC

FR.jpg

Alexandre DUBOIS

Ingénieur en charge de l’Amélioration continue Département Industriel du site de Cholet

« Dans une logique de recherche de compétitivité « durable », notre groupe s’efforce de mettre en œuvre une démarche « Lean » depuis 2010. La diffusion de cette culture d’entreprise qui passe par le développement des collaborateurs s’appuie sur un grand nombre d'outils, le 5S, les AIC, le Management Visuel, le lissage, etc…

Les événements récents, ainsi que notre démarche d'aller vers plus d'outils digitaux dans nos usines, nous ont poussé à expérimenter le management visuel digital. Les équipes ont donc testé et adopté l'outil collaboratif d’UBIKEY pour réaliser les Animations Intervalles Court de l’ensemble des lignes de production, mais aussi des services supports.

Cet outil est d'ores et déjà utilisé quotidiennement par plus de 400 utilisateurs sur nos 3 sites de production et pourrait bien s’étendre prochainement. »

Témoignage